Ports Maritimes en Thaïlande: Bangkok port et Leam Chabang

La Thaïlande possède deux ports principaux: Le port de Bangkok et Laem Chabang

Le port de Bangkok

Le port de Bangkok situé sur la rive gauche du fleuve Chao Phraya, a était conçu comme un port fluvial en 1947. Le site inclut une berge est à 8 barges et une rive ouest à 10 barges.

Le port de Bangkok est une acteur majeur du fret maritime en Thaïlande depuis 1951. Aussi connu sous le nom de Klong toey, il est situé sur la rive gauche du fleuve Chao Phraya, entre le km 26 et le km 29. Ce port a était conçu pour donner un accès direct à Bangkok pour les bateaux portes containers. Le port a était construit grâce à un prêt de la Banque mondiale. Le port est géré par la célèbre PAT (port authority of Thailand), organisme indépendant sous la supervision du ministère des transports thaïlandais.

Le port de Bangkok n’a cesser de se développer depuis 1950, notamment grâce aux prêts de la banque mondiale, agrandissant ces infrastructures, et in fine son trafic. Dans les années 80, on estimait le port de Bangkok représentant 98% de l’import en Thaïlande, et 60% de l’export. Le développement économique du royaume a sévèrement congestionner le port de Bangkok et sa capacité de chargement n’était plus suffisante et ce malgré les nombreux investissements notamment dans les capacités de stockage et les terminaux à containers. Un nouveau port a était construit, Laem Chabang.

Le port de Laem Chabang

Le port de Laem Chabang est le plus grand port de Thaïlande,  il est situé à 130km au sud de Bangkok, dans la province de Chonburi. L’autorité portuaire de Thaïlande (PAT) est responsable du développement des infrastructures en eaux profondes. les terminaux sont gérés par des opérateurs privés, comme la plupart des ports français.

Le port de Laem Chabang s’est faite en 2 phases :

Phase 1 : 1987 – 1998

La construction du port de Laem Chabang a commencé en 1987 avec le devellopement du bassin 1. En 1991, les opérations ont officiellement commencer avec B1 et B3, les deux premiers terminaux. Neufs terminaux supplémentaires furent construit dans les années 90.

Le bassin 1 (B1) a 11 terminaux, incluant sept terminaux à containers  (A2,A3, B1-B5), un poste d’amarrage (A0), un terminal à passager (A1), un terminal General cargo (Vrac) et un terminal pour les voitures (A5). La profondeur du bassin 1 est de 14 mètres, ce qui permet de le chargement de bateaux portes container au delà de 6500 EVP.

Le bassin 1 offre de nombreux services, chargement, Projet Cargo manutention, stockage, traitement des eaux usées, ramassage des ordures, réparation et entretien des bateaux, tout sa grâce à un chantier naval pouvant accueillir des navires de 140.000 tonnes.

L’économie de la Thaïlande a nécessité l’agrandissement du port, c’est la phase 2.lcb-phase

Phase 2 : 1998 – 2008

La phase 2 a commencer en 1998 ave le développement du bassin 2. cette phase est une composante majeure du 8éme plan de relance de l’économie thaïlandaise. Le but était de faciliter et de fluidifier le trafic de containers en Thaïlande, et de faire des ports thaïlandais un port de transit international.

Le bassin 2 comprends six terminaux à containers.(C1-C3 et D1-D3)

Le bassin 2 comprends une double voie ferré qui facilite le transport hinterland. Toutes ces améliorations ont fait de Laem chabang le port préféré des compagnies maritimes Asie-Amérique du nord et Asie-Europe. La profondeur du bassin est de 16 mètres, ce qui rend possible la manutention simultané de deux bateaux porte containers.

Phase 3: Laem chabang 2016-2020

La phase 3 (2013-2016) a permis a Laem Chabang de devenir un port de Transit pour les pays de l’ASEAN et de venir concurrencer Hong Kong et Singapour. De nombreux investissements réalisés, notamment un système de transport reliant l’aéroport de Suvarbabhumi.phase01

Les investissement représentent 167 millions de dollars, afin de rendre le port important pour l’ASEAN.

Actuellement en négociation pour la construction d’un nouveau terminal qui va étendre le capacité de chargement à des navires 300.000 tonnes en 2018. Une nouvelle voie ferroviaire aussi verra le jour en 2022.

Actuellement classé 22éme des ports les plus importants au monde, les acteurs de son développement souhaitent le voir dans le top 15.

 

Les ports maritimes de Thaïlande