Le transport des matières périssables :

Le transport frigorifique constitue sans nul doute un maillon essentiel de la chaîne du froid, dont la finalité est de fournir au consommateur des produits périssables avec toutes garanties de sécurité et de qualité.

Le transport de périssables s’inscrit comme toute marchandise dans une chaîne de transport qui peut s’avérer longue et faire intervenir une multitude de transporteurs et donc par là même de rupture de charge, tout en changeant radicalement de conditions atmosphériques et impliquant de multiples manipulations.

Les denrées concernées sont des denrées périssables ou des produits non alimentairestels que des fleurs, des plantes, des produits pharmaceutiques ou chimiques.

Le commerce international de denrées périssables porte sur sept groupes de produits principaux : viande, poisson, produits laitiers, fruits tempérés, agrumes, bananes, fruits exotiques. Une des spécificités du droit maritime est d’appliquer le droit à la technique, cette caractéristique se retrouve avec d’autant plus de force dans le transport maritime sous température dirigée.

En effet, le transport frigorifique est le lieu de rencontre du professionnel du froid avec celui du professionnel du transport.

Les denrées périssables exigent un traitement particulier car elles doivent être soumises au froid de façon précoce et pendant toute la chaîne de transport.

Ces exigences font que le transport maritime sous température dirigée obéit à ses propres règles et se pose en des termes différents du transport ordinaire.

Ce type de transport implique certaines contraintes que l’on ne retrouve pas dans le transport de marchandises « ordinaires ».

Selon le mode de transport la chaine du froid doit respecter différents critèrs, notamment :

  • Rapidité (notamment aux stades intermédiaires et aux interfaces) pour acheminer le produit en mordant le moins possible sur sa durée de vie.
  • Sécurité dans la protection des produits (maintien des températures dans la fourchette optimale pour chaque produit)
  • Adaptabilité aux exigences de protection des qualités (organoleptiques, fraicheur, bonne présentation…) variable d’un produit à un autre.

 L’entreposage frigorifique:

Définition:

 Les entrepôts frigorifiques sont des locaux constitués de plusieurs chambres froides où on entrepose et manipule des denrées périssables sous des conditions de température contrôlée en cherchant  à préserver la qualité en utilisant des équipements de congélations et de réfrigérations. Transfer International travaille essentiellement avec Marseille groupage, qui dispose d’un trés grand entrepôt de 10000métres carré à proximité des quais de déchargement.

 Le transport maritime frigorifique:

Le transport frigorifique de produits par voie maritime s’effectue soit par navires frigorifiques conventionnels (1) soit par conteneurs. (2)

Les navires frigorifiques « classiques » :

Les installations frigorifiques 

On peut distinguer trois groupes selon le mode de chargement ou de température:

  • Chargement dans de grandes cales à la manière des vraquiers
  • Congélateurs : pour le transport de poisson ou d’autres denrées congelées
  • Chargement par palettes : dans ce cas, le navire est arrangé pour recevoir des denrées amenées sur palettes, que ce soit par manutention latérale (portes latérales) ou par manutention horizontale

Le navire frigorifique est doté d’espaces de cales refroidis par une installation incorporée au navire. En réalité ce navire peut être représenté comme une immense chambre froide.

Les cales de ces navires sont isolées pour éviter les échanges de chaleur par le bordé extérieur, les bordés de ponts, les cloisons et le plafond du double fond. L’isolation est plus ou moins importante suivant les possibilités de transport prévues.

 

Le contrôle et la régulation de la température :

Les navires doivent être équipés de téléthermomètres mesurant les températures de soufflage, voire les températures de reprise d’air, en divers points de la cale. Des thermomètres mobiles peuvent être aussi placés à l’intérieur du chargement.

Les températures peuvent être relevées manuellement ou automatiquement, à intervalles définis. Elles permettent notamment de déceler une anomalie dans le fonctionnement du système frigorifique et de détecter des échauffements anormaux de marchandises.

Il existe aussi des enregistreurs de temperature type TempTale.